Concordan(s)e - Le Final ! Soirée#1

Concordan(s)e - Le Final ! Soirée#1

"Insomnie" de BERTRAND SCHEFER, EDMOND RUSSO & SHLOMI TUIZER
C’est la nuit. Un homme est là, debout, réveillé depuis un moment.
Il tourne, il se souvient, il imagine, il se demande, il se cherche dans cette nuit sans sommeil.
Autour de lui, on dirait que l’obscurité où ses mots résonnent se met à bouger, à vivre, à dialoguer.
Le jour se lève peu à peu.
Il est seul.
Enfin il le croit.

"En amour, il faut toujours un perdant" de FABRICE RAMALINGOM & EMMANUELLE BAYAMACK-TAM
"En amour, il faut toujours un perdant », mais chacun préfèrerait que ce soit l’autre. Ce que notre création interrogera, c’est précisément le sens de la défaite et la nature de la perte. Cela pourra prendre, entre autres formes spectaculaires, celle de la passe, échange dont on sait bien que tout le monde sort perdant - à moins que nous ne donnions à voir un crime passionnel. Les deux formes ne sont de toute façon pas exclusives l’une de l’autre. On pourra réécouter avec profit la chanson de Julio Iglesias…"

"L’hippocampe mais l’hipoccampe" de CECILE LOYER & VIOLAINE SCHWARTZ
Dans un espace réduit comme l’intérieur d’un cerveau, Violaine Schwartz et Cécile Loyer exercent en direct leurs mémoires et s’inventent des règles pour mettre à l’épreuve gestes et mots dans un même souffle, un même tempo : séries de phrases à répéter dans l’ordre, dialogues de gestes en boucle, les informations s’accumulent, les ordres n’arrêtent jamais, chaque jeu en appelle un autre, jusqu’à ce que les corps bégaient et la mémoire sature, sollicités à l’extrême. Surchauffe dans l’hippocampe…

1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement